Mardi 20 juillet :

Découverte

http://www.week-end-tourisme.com/prague/images/plan-metro-prague.jpg

 

Nous avons pris le métro en bas de l'hôtel, station Zelivského (sur la ligne A, il n'y a que 3 lignes) et nous sommes descendus à Muzeum, 4 stations plus loin. Le ticket coûte 26kc pour 90 min et nous permet de prendre le tram aussi. Mais il existe un autre ticket à 18kc pour 5 stations maximum et 75 min. Là nous sommes arrivés Place Wenceslas ou Vaklavské Namesti dans le Nové Mesto ("La Nouvelle Ville", qui date quand même du XVIe siècle !)

100_8511.JPGLa Place Wenceslas, c'est un peu l'équivalent des Champs Elysées à Paris, une immense avenue, longue de 750 m, piétonne par endroits et bordée d'hôtels de luxe, de magasins de marques internationales et d'immeubles majestueux Art Nouveau, datant de la fin du XIXe ou du début du XXe siècle, avec des façades couvertes de fresques et de statues. C'est une place emblématique car de nombreux évènements historiques s'y sont déroulés. Nous y reviendrons lors de notre "parcours historique" !

100_8171.JPG

De grand immeubles modernes et laids côtoient les bâtiments anciens, avec des panneaux publicitaires énormes.

100_8170.JPG

 

http://www.beglob.com/static/lieux/304/590_prague_nouvelle-ville_cafe-de-lhotel-europa.jpg

link

L'hôtel Europa construit en 1889, reconstruit en 1903-1905 dans le style Art Nouveau, a conservé sa façade ainsi qu'une grande partie des décorations intérieures d'origine (comptoirs, lambris, miroirs, lustres...). Nous nous promettons d'y aller boire un pot avant de partir.

100_8408.JPG

 

L'hôtel Yalta, je l'ai pris en photo car, créé en 1958 par l'architecte tchèque fonctionaliste Antonin Tenzer, sa façade est symbolique du style soviétique. Son sous-sol a servi d'abri anti-atomique, il a reçu de nombreux dirigeants de l'Est et de l'Ouest et à l'époque, ses murs étaient truffés de micros. Parmi les personnalités actuelles, Bruce CHATWIN y a séjourné (je suis justement en train de lire En Patagonie) et il le mentionne dans son dernier roman Utz qui se passe à Prague pendant la Guerre Froide.

 

Nous continuons à pied vers la Place de la Vieille Ville ou Staromestské Namesti. En fait nous nous contentons de suivre la foule et le nombre croissant de boutiques de souvenirs !

100_8181.JPG

L'église gothique de Notre-Dame de Tyn

100_8177.JPGL'horloge astronomique sur la tour de la place, construite en 1490 par Hanus de la Roze (Jan Ruze) et dont les personnages (les apôtres, suivis du Christ) s'animent toutes les heures au-dessus des signes du zodiaque. la légende dit que l'horloger a eu les yeux crevés afin qu'il ne puisse pas reproduire son chef-d'œuvre ailleurs. Les  statues qui décorent la partie haute sont des allégories. A gauche la Vanité avec un miroir et l'Avarice, un commerçant juif (nez crochu) et sa bourse. A droite, un squelette avec sa faux qui représente la Mort et un prince Turc avec un turban et une mandoline (la Convoitise ? la Peur ? les Turcs étant à l'époque les principaux envahisseurs de l'Europe Centrale).

100_8187.JPG

Au centre de la place se trouve un monument célébrant la mémoire de jan HUS, réformateur religieux qui périt sur le bûcher en 1415 après que le Concile de Constance l'eût déclaré hérétique. Il est devenu pour les Tchèques un héros et un martyr symbolisant la résistance à l'oppression religieuse et politique.

100_8186.JPG

 La maison Storch, de style Néo-Renaissance, décorée d'une peinture de Saint Wenceslas à cheval (XIXe siècle) et appelée aussi "A la Vierge de Pierre".

100_8192.JPG

 Au cours de notre promenade, nous tombons sur ces affiches et décidons d'aller visiter ce musée.

Nous continuons à marcher le nez en l'air dans la Ville Juive (quartier Josefov), où nous découvrons une statue de Kafka près de la Synagogue Espagnole, là où se situait avant la frontière entre la Vieille Ville chrétienne et le quartier juif.

100_8194.JPG

Elle a été inaugurée en 2003 et le sculpteur, Jaroslav Rona explique qu'il a fait deux personnages pour exprimer"le déchirement, la division intérieure que l'on trouve dans les textes de Kafka"

 Voir

Puis nous déambulons le long de la Vltava (ou Moldau en allemand) jusqu'au fameux Pont Charles (Karluv Most) où la foule se presse, si bien que nous décidons de le découvrir une autre fois et d'aller boire un coup et manger un morceau dans un café au bord du fleuve (il doit être 15h, ça fait déjà au moins trois heures que nous marchons...)

100_8206.JPG

Le Pont Charles vu du café

 

Nous continuons notre balade dans les ruelles du Staré Mesto.

100_8218.JPG

Le Hard Rock Café (comme partout !), Malé Namesti, sous la façade néo-renaissance de l'immeuble de l'entreprise ROTT (XIXe siècle)

 

100_8217.JPG

Sur  Malé Namesti

 

100_8211.JPG

Le théâtre de marionnettes est une spécialité de la culture tchèque

 

100_8351.JPG

Le Carolinum, la plus ancienne université d'Europe Centrale, rue Zelezna

 

100_8215.JPG

Café Montmartre fondé en 1911, un des cafés que fréquentait Kafka

 

100_8221.JPG

 

Nous découvrons un café "cubiste", le Grand Café Orient, près du Musée du Cubisme Tchèque, à l'étage de "La Maison de la Vierge Noire", un ancien magasin, conçu en 1912 par Josef Gocar, un des fondateurs du mouvement cubiste Tchèque. Lui aussi est resté fermé fermé pendant des années et a réouvert en 2005 avec des répliques du mobilier d'époque. Il sert aujourd'hui d'annexe à la Galerie Nationale pour ses expositions sur le cubisme pragois. Nous prenons une glace sur la terrasse à l'étage.

http://static.guim.co.uk/sys-images/Travel/Pix/pictures/2008/04/10/Prague4.jpg

source

 

 

Puis nous arrivons à la Maison Municipale (Obecni Dum) conçu pour être un centre culturel ouvert  à tous les citoyens de Prague, qu'ils soient intellectuels, grands bourgeois ou simples ouvriers, avec salles de concert, de réception, de travail, d'exposition, des cafés et des restaurants. De nombreux artistes tchèques ont participé à sa décoration, dont Alfons MUCHA.  Le bâtiment, bâti à l'emplacement de l'ancien Palais Royal des souverains de Bohème, a été inauguré en 1912 et proposait tout le confort moderne de l'époque : chauffage central, ascenseurs, climatisation... L'intérieur est grandiose et somptueux: escalier monumental en marbre, plafonds peints, murs en céramiques décorées, sols en mosaïques orientales... C'est là qu'a notamment été proclamée l'Indépendance de la République Tchécoslovaque en 1918.

100_8235.JPG

La façade

100_8237.JPG

Le restaurant De Pilzen au sous-sol

100_8241.JPG

Ascenseur à l'intérieur

100_8236.JPG

Le premier bar Américain de Prague, au sous-sol

100_8393.JPG

 

Nous nous renseignons sur l'exposition MUCHA qui a lieu en ce moment à l'étage. Nous reviendrons. Nous nous dirigeons vers le Musée du Communisme.

Retour à l'accueil