L’ile de Gorée, en  face de Dakar, a vu passer des milliers de captifs. C’était le dernier lieu de passage des esclaves venus de l’Afrique de l’Ouest, avant de partir pour les Antilles ou les Etats-Unis. Dans la Maison des Esclaves, les hommes étaient séparés des femmes et des enfants. Ils étaient gavés pour atteindre 60 kg et être ainsi vendables.

Nantes 2672

Nantes 2674

La seule porte de sortie c’était celle-ci :

100 5011

100 5154

100 5012

 

Ils avaient donc le choix entre les requins ou les bateaux qui amarraient là pour leur faire faire la grande traversée, entassés à fond de cale, comme le raconte François BOURGEON dans la série Les Passagers du vent (Glénat).

http://www.images-booknode.com/book_cover/78/full/les-passagers-du-vent,-tome-5---le-bois-d-ebene-78166.jpg

Retour à l'accueil